Aller au contenu principal
Si vous êtes déjà membre, n'oubliez pas de renouveler votre cotisation pour 2019 forward
chat News medicale

Contr’appCeption, la première appli francophone qui épaule les médecins dans la prescription de contraceptifs

Par Aude BELIARD de Groupement des Gynécologues Obstétriciens de Langue Française de Belgique, Société Scientifique de Médecine Générale
Contr’appCeption

Communiqué conjoint du GGOLFB (Groupement des Gynécologues Obstétriciens de Langue Française de Belgique) et de la SSMG (Société Scientifique de Médecine Générale)

Le GGOLFB et la SSMG sont heureux de mettre aujourd’hui à la disposition des gynécologues et des médecins généralistes francophones une application interactive, pour tablettes / smartphones sous Android et iPads / iPhones, qui les aide en consultation à prescrire à chaque femme la contraception la plus adéquate.

L’application est téléchargeable gratuitement dans les stores respectifs Google Play / App Store sous le nom de Contr’appCeption.

Financée sur fonds propres par les deux sociétés scientifiques partenaires, elle a été développée dans une indépendance totale vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique.

L’arbre décisionnel qui, d’écran en écran, guide le médecin usager vers le choix de contraception le plus approprié en fonction des attentes et du profil de l’utilisatrice, mais aussi de la ou des pathologies dont elle est atteinte (*), se fonde sur les recommandations internationales les plus récentes. Une actualisation est prévue annuellement, en fonction de l’évolution des données de la science.

Outre cette aide à la prescription, Contr’appCeption propose également des informations sur les contraceptifs, l’IVG et les problèmes couramment rencontrés dans la pratique, comme par exemple la gestion des oublis de pilule ou les interactions médicamenteuses.

(*) l’application fournit, à titre indicatif, une liste et les prix des contraceptifs. Vu les évolutions rapides et fréquentes du marché, notamment parmi les génériques, il reste nécessaire de se référer au site du CBIP ou de l’Inami pour disposer de la liste la plus actualisée.

« Une app faite par un médecin pour des médecins » − Pr Aude Béliard, GGOLFB

Le Pr Béliard, chef du service de gynécologie et d’obstétrique au Centre hospitalier du Bois de l’Abbaye et de Hesbaye, en région liégeoise, est la cheville ouvrière du projet Contr’appCeption au sein du GGOLFB, qu’elle a persuadé de (casser sa tirelire pour) franchir le cap du paperless. Elle s’était déjà impliquée, il y a quelques années, dans la conception d’un guide de prescription de la contraception en version papier. « A l'heure du numérique, plutôt que d'actualiser le guide existant, j'ai voulu créer un outil sous forme d'application, facile, pratique, accessible, interactive. Le but est d’obtenir la réponse à n'importe quelle question sur la contraception sans devoir fouiller dans un livre. » Une facilité d’autant plus appréciable que, dans sa pratique quotidienne, Aude Béliard croise encore nombre de patientes qui n'ont pas la contraception la plus adaptée à leur cas. La gynécologue liégeoise aura participé à toutes les étapes du développement de l’application par la firme ICT Afelio : « l’écriture en texte de tout le contenu, la relecture et la validation avec des confrères gynécologues et généralistes, la création des algorithmes pour les écrans de l'application en veillant à ce que l’ensemble soit ergonomique mais surtout fonctionnel pour un médecin en consultation... » Contr’appCeption est donc un outil façonné « par un médecin pour des médecins ».

« Le souci d’améliorer la qualité d’un acte médical » − Dr Thierry Van der Schueren, SSMG

Le médecin généraliste est également un acteur clef de la prescription de contraception. Approchée par le GGOLFB, la SSMG a embrayé sur le projet d’appli interactive, mettant elle aussi la main à la poche pour financer sa concrétisation. Il importait à sa direction de contribuer à améliorer la qualité d’un acte médical qui demande réflexion. « Les questions à poser quand, en consultation, une patiente vous demande de lui prescrire une contraception, sont nombreuses. Il y a de multiples critères à prendre en considération pour en arriver au choix le plus adéquat », détaille le Dr Van der Schueren, secrétaire général de la SSMG et responsable de la cellule spécifique Sexualité & santé. « En quelques clics, Contr’appCeption conduit le généraliste, en fonction de la patiente, de ses attentes, de son profil, des pathologies dont elle souffre éventuellement… vers les solutions conseillées, les solutions parfois possibles. Elle signale ce qui serait contre-indiqué, et, le cas échéant, suggère des pistes non médicamenteuses. Il y a une arborescence énorme là derrière, mais l’outil reste d’usage aisé, intuitif, accessible aussi − voire : surtout − aux confrères qui n’ont pas l’habitude de prescrire une contraception. » La SSMG s’est attachée, lors du développement, à la pertinence en pratique clinique et à la performance de l’outil.

Contacts presse

Pour le GGOLFB : Pr Aude Béliard, abeliard@chu.ulg.ac.be, 0475/42.14.49

Pour la SSMG : Dr Thierry Van der Schueren, thierry.vanderschueren@ssmg.be, 0495/15.51.31


Année de création : 2017

Devenez membre GGOLFB

Accès gratuit à la plupart des événements

Réductions aux événements de partenaires et entrée gratuite aux congrès du GGOLFB si vous êtes préalablement inscrit.

Accès aux présentations des congrès

Compte utilisateur donnant accès aux présentations sur le site

Accès et réductions aux formations

Réductions aux formations de partenaires et accès aux vidéos de l'enseignement universitaire de l'EIUGO

En devenant membre, vous prenez aussi part à notre vocation de formation continue et aux groupes de travail qui s’attachent à répondre aux questions d’actualité de notre domaine.

Je veux m’inscrire